Fromage de noix de cajou rôti

Lorsque j’ai commencé mon « régime » végétarien j’étais catégorique, être végétaLienne n’était pas pour moi. Autant me passer de viande, de poisson n’était vraiment pas un soucis, autant le lait, les oeufs, le fromage…je ne pouvais pas faire sans. Je buvais mon café avec du lait depuis 20 ans, mes fameux cookies LesMeilleursDeLintergalaxie, les crêpes dont raffolent les monstro’plantes…

Et puis au fil des mois j’ai commencé à voir les choses différemment, les animaux méritaient que j’adapte mon mode de vie alimentaire, si j’étais devenue végétarienne aussi facilement je pouvais faire plus. Les crêpes au lait de vache se sont transformées en crêpes vegan, d’ailleurs les monstro’plantes les adorent. Ca fait quelques mois que je bois mon café noir, les premiers jours furent difficiles et puis finalement j’en suis venu à apprécier le goût, de six packs de lait par mois je suis passé à trois. Le doux rêveur boit du lait de soja de temps en temps, Bouddha est passé au lait de soja exclusif. Je n’ai rien imposé, ils ont voulu essayer et y ont prit goût. Chaque petit pas était une grande victoire. Les monstro’plantes consomment toujours de la viande mais bien moins qu’avant. Ils prennent de plus en plus plaisir à manger mes plats vegan (chili, cassoulet, curry de pois chiche, lentilles préparées…) et ça, ça me fait un bien fou.

Mais c’est pas encore assez à mon niveau. J’ai un gros soucis, je suis addict au fromage. Il m’en faut pratiquement à chaque repas. Mais je sais que je peux m’en passer car lorsque j’en finis un je peux rester plusieurs jours sans en manger jusqu’aux prochaines courses. Sauf que quand les courses arrivent je craque et je suis irrésistiblement attiré au rayon fromage et forcément je ne me sens pas en paix avec ma conscience.

J’ai donc épluché plusieurs sites proposant des fromages végétaux et je me suis rendu compte que si je voulais manger ces précieux je devais vendre un oeil et un poumon au marché noir. Genre un site propose un fromage à 17€ ! Je veux bien croire que ce genre de produit est un poil de cul plus cher mais 17€ quoi !! o_O Il existe bien sûr moins cher mais le prix du fromage cumulé au frais de port ben c’est pas rentable.

Et du fait-maison ? Pourquoi ne pas essayer de le faire soi-même. J’ai donc été faire une petite balade sur le marché hier pour trouvé des noix de cajou nature (non salée et non grillée) et voilà que je me met ce matin à fabriquer mon fromage végétal. J’ai pris un peu de ci et un peu de ça de quelques recettes et j’ai mixé le tout.

screenshot_20161105-112059

Pour un fromage d’environ 120 grammes ou comme moi 3 petits de 40, 40 et 30, il te faut:
100 grammes de noix de cajou nature.
4 cuillères à soupe d’eau.
6 cuillères à soupe de jus de citron.
une pincée de sel.
un peu d’huile d’olive pour napper ton fromage avant cuisson.
herbes aromatiques et accompagnements au choix (j’ai mis de l’aneth et des graines de sésame).

Fais tremper tes noix de cajou durant 4 à 8h, égoutte les et rince les correctement. Mets tout les ingrédients dans un bol mixeur, sauf l’huile, et mixe le tout. C’est un peu galère car la préparation se colle aux parois du bol et tu dois décoller à la spatule, mixer, décoller, mixer…c’est chiant ! Alors si comme moi ça te gonfle tu mets dans un bol assez haut et tu mixes avec un mixeur plongeant.

Mets ta préparation dans des petits moules en silicone et nappe le dessus d’huile d’olive. Pas besoin de huiler le fond, ça se démoule tout seul après la cuisson. Si tu utilises autre chose que du silicone huile le.

Enfourne 20 minutes à 150°. Attends 2/3 minutes, démoules et admire.

BEAU !

20161105_112836

Et le goût ? Etre beau ne fait pas tout, il faut qu’il soit bon aussi. Première bouchée, mouais, ça vaut pas mon camembert, mon roquefort, mon maroilles…Je sens poindre un goût de déception mais je ne reste pas sur une défaite et fait une seconde tentative de dégustation. En fait c’est pas trop mal, ça se mange. Pas transcendant mais pas à vomir non plus. Un troisième morceau, mais bordel c’est bon, genre vraiment bon ! Le goût du citron est là sans pour autant s’imposer, on ne sent pratiquement pas le goût de cajou bien que ce soit l’ingrédient principal, l’aneth donne un petit goût de fraîcheur. Je suis conquise !

Il se dit sur internet que ça se conserve au frais durant une petite semaine mais ils ne tiendront pas aussi longtemps.

20161105_113133

screenshot_20161105-112152

Je peux définitivement écrire que je n’achèterais plus de fromage pour moi maintenant que j’ai trouvé un substitut. Je ne compte pas m’arrêter là et d’autres tests de fromages végétaux verront bientôt le jour.

Gâteau au chocolat et à la courgette

Courgette comme truc long et vert de la famille des cucurbitacées ? Oui madame, on parle bien de cette courgette ! Surprenant dans un gâteau au chocolat, je le concède. Tu te dis que si tu n’aimes pas la courgette cette recette est pas pour toi ? Et bien tu as tort !

Tu lis, tu baves sur les photos et seulement après tu pourras prendre la fuite où tester par toi-même.

20160519_164920

J’ai utilisée la recette de  Hervé cuisine en modifiant légèrement. Je te donne donc la liste et quantité des ingrédients que j’ai mis. Ne cherche pas le beurre dans la liste. C’est la courgette qui le remplace.
Il te faut:
4 oeufs
10 grammes de cacao non sucré
30 grammes de farine
60 grammes de sucre
200 grammes de chocolat à pâtisser (j’ai mis moitié choco noir, moitié choco lait)
200 grammes de courgettes (j’ai pris une ronde, mais la forme importe peu) (si elle est carré inquiète toi).
4 CS de lait de ton choix (j’ai opté pour le lait de coco)
1 sachet de sucre vanillé

Préparation:
Tu fais fondre ton chocolat au bain marie.
Epluche ta courgette, coupe la en morceaux (j’ai gardé la chair) et passe là au mixeur avec le lait que tu auras choisi.
Sépare tes blancs des jaunes et monte tes blancs en neige ferme.
Dans un cul de poule mélange tes jaunes d’oeufs, le sucre et la vanille jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Ajoute à ta préparation le cacao non sucré et la moitié de ta purée de courgette.
Mélange bien et ajoute ensuite la farine et le chocolat fondu.
Ajoute ensuite le reste de la courgette, mélange et pour finir incorpore tes blancs en neige.
Mélange délicatement de bas en haut (et non comme un bourin).
Beurre un moule ou dépose une feuille sulfurisé sur le fond (j’ai utilisé un moule de 22cm de diamètre).
Répartis ta préparation et enfourne durant 40 minutes à 180°.
Sur la recette originale il préconise 30 minutes, perso mon gâteau était encore liquide à l’intérieur.
A toi de vérifier régulièrement la cuisson en piquant un couteau dedans (ou ton doigt si tu ne crains pas la douleur).
Tu peux nappé ton gâteau de chocolat et le décoré d’amande, noisette, prâlin hâché, une fois celui-çi refroidi.

20160519_165017

Je suis certaine que la première question que tu te poses est:

On sens le goût de la courgette ?

J’vais pas te mentir, Pilou a détecté le goût de suite alors que je ne lui avais pas dit ce que caché le gâteau.

Mais reviens, j’rigole !

Il a rien senti.

Attend, je la refais.

RIEN SENTI !

Je le regardais mangé de bon coeur et pas une seule fois il s’est douté du genre de mère cruelle j’étais, de quel genre de perversité j’étais capable. J’ai donc goûté à mon tour et je dois dire que dés la première bouchée on sens trèèèèès légèrement le goût, mais celui ci disparaît complètement les bouchées suivantes.

Si Pilou l’a fait tu peux le faire, même si la courgette est ta hantise, ta bête noire, ta pire ennemie.

Tu peux le faire ? OUI, TU PEUX !

Tiens, c’est cadeau. Ne me remercie pas de t’avoir mis cette chanson dans la tête. J’me bouffe du Oui-Oui chaque jour, pas de raison que je sois la seule à prendre cher.

Si tu te demandes ce qu’apporte la courgette au gâteau, comme écris plus haut elle remplace le beurre, donc beaucoup moins calorique. Le blogueur disait plus de moelleux, je ne trouve pas. Par contre niveau fontitude (du verbe fondre) ça dépote !

20160519_165025

J’aurai tellement voulu te montré la tête du Pilou quand je lui ai annoncé l’ingrédient secret. Je l’avais même filmé ! Un grand, trèèès GRAND moment. Sauf que…il était en pyjama avec un trou entre les jambes. Je suis une mère sadique mais pas à ce point. Il m’en aurait voulu jusqu’à ses 20 piges.

En gros ça donner un mélange des deux.

Tumblr_inline_mxas43Zl671qc4zu6

new-girl

 

 

Pour te faire ta propre opinion tu tests et tu me diras ce que tu en penses 🙂

 

Tarte végétarienne aux poireaux et champignons

Fraîchement végétarienne, je dirais même bébé végétarienne de 5 semaines, je suis toujours à l’affût de nouvelles recettes simples, rapides et bonnes, même BONNES. Ayant dans mon garde-manger une botte de poireaux et dans mon frigo une barquette de champignons j’ai cherché sur Pinterest une chouette recette mais sans succès. La seule qui m’a tapé dans l’oeil il fallait du Philadelphia, chose que je n’avais pas.

Pas très grave, je fais comme bien souvent depuis que je suis végé, c’est à dire au feeling.

20160417_114802

Pour une tarte de 6/8 personnes il te faudra:
3 poireaux.
une quinzaine de petit champignons de Paris.
10 cl de crème soja.
100 grammes de gruyère râpé.
Du parmesan.
2 oeufs.
Une pâte brisée.
Une CaC de curcuma.
De l’huile d’olive.
Sel et poivre.

Préparation:
Emince tes blancs de poireaux et fais les revenir à l’huile d’olive dans une poêle durant 10 petites minutes en remuant régulièrement.
Réserve.
Lave tes champignons, émince les et fait les également revenir à l’huile d’olive avec le curcuma.
Réserve.
Dans un cul de poule mélange les oeufs, le gruyère, et la crème soja.
Ajoute les champignons et les poireaux.
Beurre un moule à tarte et étale la pâte brisée.
Verse la préparation champignons/poireaux.
Parsème de parmesan et enfourne pendant 30/35 minutes à 200°.

20160417_114903

Elle était vraiment très bonne. Si je devais émettre un petit bémol c’est de mettre une demi cuillère à café de curcuma la prochaine fois au lieu d’une. Le goût recouvrait un peu trop les poireaux. C’est vraiment une question de goût car en dehors de ça elle est terrible ! Même l’ado et le Bouddha ont aimés, pour dire. Donne Pilou et doux rêveur contre bons soins.

20160417_114923

Biscuits au miel et 4 épices

Après un petit temps de pause dans mes défis Ca pint avec la féelée, on se retrouve pour une nouvelle semaine, avec cette fois, un défi culinaire.

Une recette simple, rapide, avec des ingrédients qu’on a toujours sous le coude.  J’ai testé la recette Biscuits au miel et à la cannelle du blog Cuisine de Fadila. J’étais assez septique sur la quantité de biscuits a réalisés avec une quantité de pâte aussi infime. Elle donne pour 100 biscuits, j’en ai fais 42. Je pense que la taille de mes biscuits y est pour beaucoup, à moins que ça soit les quantités d’ingrédients que je n’ai pas suivi à la lettre).20160321_171505Ingrédients
3 oeufs
120 grammes d’huile (elle en met 160)
120 grammes de sucre (elle en met 150)
3 cs de miel
3cc de cannelle (j’en avais pas, j’ai mis un mélange 4 épices).
14 grammes de levure (j’ai mis 11 grammes, la taille classique d’un sachet).
520 grammes de farine (elle ajoute 500 à 600 grammes).

Préparation
Tu mélanges oeufs, sucre, huile, cannelle (ou 4 épices) et miel.
Mélanges bien et ajoutes ensuite la farine.
Ta pâte doit être ni liquide ni compact. Tu dois pouvoir rouler des boule au creux de tes paumes.
Formes des petites boules (ou formes ovales, comme Fadila). J’ai essayé, j’ai pas réussi à faire de jolies pointes).
Déposes tes boules sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Ne les colles pas trop, elles vont gonflés à la cuisson.
Badigeonne le dessus de tes boules de jaunes d’oeuf et enfourne pour 15/20 minutes à 170°. Tes biscuits doivent avoir une jolie couleur caramel.20160321_171541Succès auprès de mon doux rêveur et Bouddha. Le Pilou aime pas le mélange 4 épices, comme ça s’est réglé (relou ce gosse) (mais un gentil relou). Pour l’ado on attendra qu’il rentre de l’internat (si il en reste).20160321_171440Ses biscuits n’auraient pas pu voir le jour sans l’aide inestimable du Bouddha.20160321_161655C’était ma participation au défi Ca pint avec la Féelée

 

Ca pint aussi chez:

Baby No Soucy

Nausicaa, couture et compagnie

Saucisson au chocolat

Hier soir c’était soirée The Walking Dead.

Yeahhh ! La suite de la saison 6 en plus. Depuis qu’on l’attendait en frétillant d’impatience.

Je suis une véritable accro à cette série, et les ados aussi. L’histoire, le makeup des zombies, Daryl, les attaques, suivre la vie (ou survie) des personnages, Daryl, les voir essayer d’avoir un semblant de vie normal, Daryl…

Et qui dit TWD dit préparation d’une petite douceur pour grignoter devant la tv. Et comme souvent, une envie de chocolat. TWD, Daryl et le chocolat c’est la vie.  J’ai opté pour la recette du saucisson au chocolat que j’ai épinglé sur mon Pinterest.  Je me suis inspiré de cette épingle mais j’ai pas suivi la recette.

Voilà ma réalisation.

20160222_185032

Ingrédients:

  • 200 grammes de chocolat noir.
  • 100 grammes de beurre.
  • 100 grammes de sucre glace.
  • 1 oeuf.
  • 3 cuillères à soupe de calvados.
  • Du raisin sec (selon ton goût)
  • Des petit beurre écrasés (selon ton goût) ou si comme moi tu en as pas tu peux utilisé les céréales boules au miel des moucherons.

Préparation:

  • Fais fondre le chocolat et le beurre au bain marie.
  • Retire du feu et ajoute le calva et sucre glace.
  • Mélange bien et rajoute l’oeuf à ta préparation.
  • Mélange encore (et arrête de râlé), ajoute les raisins et petits beurre ou céréales.
  • Sur une feuille d’alu ou film alimentaire étale ta préparation et confectionne un boudin en tortillant les deux bouts d’aluminium.
  • Place au frais durant trois heures(le saucisson doit être ferme au toucher).
  • Une fois le temps écoulé retire le papier alu et roule le saucisson dans le sucre glace.

Le moment le plus délicat fut de lui donner une forme de saucisson. J’ai dû me faire aidé des ados car la préparation se faisait la malle. Finalement le résultat est pas si mal. Question dégustation c’est bon, BOoonnn !! Vraiment !

20160222_185213

C’était ma participation au RDV Ca pint avec la féelée

Logo défi la féelée

Ca pint aussi chez

La mère tatouée.

Le blog de Glad.

Nausicaa, couture et compagnie

Mam en nord

O pays des délices

Gurgy and co

Brin de malice

Famille Dolce

Cookies au beurre de cacahuète

J’ai réitéré, j’ai pâtissé avec le Bouddha pendant que les frangins étaient à l’école. Vu comment s’est passé notre dernière expérience culinaire, j’avais hâte de remettre ça. C’est l’éclate de le voir suivre chacun de mes gestes et l’entendre dire « mmhhh » à chaque fois que je dégaine un ingrédient.

Pour ce nouveau défi Ca Pint avec la Féelée on a écumé mon tableau « recettes à tester » sur Pinterest et on s’est mis d’accord sur les cookies au beurre de cacahuète du blog J’amène le dessert.

20160206_182458

Pour une petite dizaine de cookies il te faudra: (j’ai pas mis les mêmes quantités que la recette d’origine)
180 grammes de farine.
40 grammes de cacao non sucré.
1 demi cuillère à sucre de bicarbonate.
60 grammes de sucre.
80 grammes de cassonade.
100 grammes de beurre (à température ambiante).
70 grammes de beurre de cacahuète.
1 sachet de sucre vanillé.
1 oeuf + 1 jaune.

Pour la pâte au beurre de cacahuète:
180 grammes de beurre de cacahuète.
80 grammes de sucre glace (que j’ai fais moi même car j’en avais pas).

Préparation des cookies:
Battre les sucres, le beurre et le beurre de cacahuète.
Mélange la farine le cacao non sucré, le bicarbonate que tu ajoutes ensuite au mélange ci-dessus.
Ajoute la vanille, l’oeuf + le jaune.
Roules des petites boules avec tes mains et déposes les sur une plaque préalablement recouverte d’une feuille sulfirisé.

Pour la pâte au beurre de cacahuète:
Mélange le beurre de cacahuète avec le sucre glace.
Forme des petites boules plus petites que les boules de cookies.
Prend une boule à cookie, aplatis là et dépose en son centre une boule de beurre de cacahuète. Referme la boule à cookie et donne lui une forme ronde.
Aplatis légèrement la boule et roule là dans du sucre en poudre.
Une fois toutes tes boules prêtes, dépose les sur la plaque de cuisson et enfourne pour une petite dizaine de minutes.
Avant de les retiré de la plaque attends qu’ils soient entièrement refroidis car ils risquent de s’éclatés entre tes petites mains poilus.

20160206_182221 - Copie

 

Un vrai régal ! Les ados qui habituellement détestent le beurre de cacahuète se sont régalés. L’idée du sucre sur les cookies donne un petit plus que j’ai beaucoup aimé. La prochaine fois je les tenterais moins gros. Là, ils étaient bien consistant et un seul à suffit à nous caler.

C’était ma participation au RDV Ca pint avec la féelée

Logo défi la féelée

Ca pint aussi chez:

Famille Dolce

Abracalalou

Il était une fois mes ailes

Brin de malice

Le blog de Glad

La mère tatouée

Nausicaa, couture et compagnie

Chez Magasaly

Les aventures de la famille lnne

 

Un panier à la semaine avec Cookin’The World

Il y a quelques semaines l’attaché de presse de Cookin’The World m’a proposé de recevoir un panier repas à la semaine pour deux personnes.  J’ai accepté avec grand plaisir. D’une part parce que j’adore cuisiner et d’autre part pas besoin de me décarcasser le neurone à trouvé quoi faire à manger.

Cookin’the World qu’est ce que c’est ?

C’est un service de livraison à domicile de panier repas. Tu as le choix entre deux formules. Soit un panier pour deux personnes, soit un panier pour 4 personnes. Tu peux même avoir ton panier végétarien si tu ne manges pas de viande et de poisson.

Sans titre 2

Chaque panier contient de quoi concocter 4 repas équilibrés et de confection rapide. Le panier contient des produits de qualités à 80% d’origine française, l’épicerie est certifiés biologique. A part le sel, le poivre et l’huile d’olive, le panier est vraiment complet. Concernant la livraison Cookin’the World livre dans toute la France. Si ça c’est pas la classe pour celles et ceux qui vivent au fin fond du trou du cululu du monde 🙂

Donc en début de semaine j’ai reçu mon panier pour deux personnes.

Il y avait de quoi cuisiner:
Des saucisses paysanne aux lentilles.
Un chili con carne.
Un riz crémeux au saumon fumé, au fenouil rôti et au citron.
Une soupe au légumes d’hiver et à l’emmental.

Saucisse paysanne aux lentilles.
Une recette classique et bien connue. Un temps de réalisation vraiment raisonnable, une recette très simple à faire, même pour ceux qui ont deux mains gauches au fourneau. La viande est à tombée ! Pas un seul morceau de gras et vraiment goûteuse à souhait. Les proportions sont généreuses car il en resté un peu dans la casserole.

DSC_0665

Chili con carne.
J’ai mis un peu plus de riz que ce qui était indiqué sur la recette (100 grammes de plus). D’une part ça me paraissait peu et d’autre part ce plat je m’en fais explosé la panse. J’ai rajouter ma petite touche perso avec les épices à chili de Alter Eco. La petite chose qu’il manquait c’était une boîte de mais. Et j’y ai pensé après coup. On a tous mangé sur ce plat et qand on sait que c’est normalement un repas pour deux personnes, on est passé à 6 dessus.

DSC_0679

DSC_0681

Riz crémeux au saumon fumé, au fenouil rôti et au citron.
Une TUE-RIE ce plat ! Je me suis régalé et c’est la première fois que je goûtais du fenouil. J’ai trouvé ça incroyablement bon alors que l’aspect me révulsé un peu. Casse-croûte aussi a vraiment apprécié. Et Bouddha, ahhh Bouddha ! Bouddha quoi ^__^ Il mange tout ce qui a le malheur de se trouvé à proximité de lui.

DSC_0700

DSC_0695

Soupe aux légumes d’hiver et emmental.
C’est le souper de ce soir et celui qui me donner le moins envie. D’une part parce que je ne suis pas trop fan des soupes avec des morceaux, et d’autres part je devais y mettre des légumes inconnus.
Je n’ai jamais goûter le panais et les topinambours. Les épinards si, mais hâchés, pas en branches. Finalement MIOUM ! Même si c’est pour ce soir j’ai tout de même goûter, et c’est suUUuper bon !
J’ai ajouté une petite touche perso avec de la sauce soja sucré parce que je trouvais ça légèrement fade.

soupe3

soupe5

Je suis vraiment ravie d’avoir eu l’opportunité de testé ce genre de service. C’est quelque chose qui a malgré tout un certain coût et vu la tribu que j’ai, je ne pourrais pas me permettre de commander un panier chaque semaine.

Ce que j’apprécie:
✓Découvrir des produits que je ne pense pas acheter. Même si j’adore cuisiner je cherche malgré tout la simplicité, des produits qui plairont aux monstro’plantes.
✓La livraison à domicile. Quand tu sais que les courses c’est une plaie pour moi et que je les expédie à la vitesse du mur du son, c’est appréciable ce genre de service.
✓La qualité des produits, le fait qu’ils soient bio et issus de France.
✓Le livret de recette correspondant aux 4 plats à concocter. Des recettes d’une grande simplicité !
✓Recevoir un panier COMPLET, ou il ne mange rien (hormis sel, poivre et huile d’olive) pour réaliser tes recettes.

Ce qui est dommage:
✓Ce ne sont pas forcément des recettes adaptés aux enfants. Sauf si ton moucheron ne réchigne pas à manger de tout, les miens sont trèèès difficiles et c’est relou -_- Du coup ils n’ont pas goûter au riz crémeux (tu comprend il y a du poisson, yeurkkk), et je me fais du soucis pour la soupe ce soir..
Mon rêveur a quand même goûter le chili et les lentilles et ça, ça m’a fait vraiment plaisir !
✓Le prix est un frein certain pour une famille nombreuse à budget limité. Je trouve les formules proposés adaptés à un couple avec ou sans enfants ayant un salaire confortable. C’est tout de même un gros budget chaque semaine qui n’est pas à la portée de familles à revenus modeste.

Tu connaissais déjà ou c’est une découverte pour toi ? Que penses-tu de ce genre de service ? C’est quelque chose que tu serais prête à essayer ?

Pour celles et ceux qui souhaitent tenter l’expérience voici un code parrainage LAFEELEE20. Il vous donne droit à 20€ de réduction sur votre premier panier 🙂