Fromage de noix de cajou rôti

Lorsque j’ai commencé mon « régime » végétarien j’étais catégorique, être végétaLienne n’était pas pour moi. Autant me passer de viande, de poisson n’était vraiment pas un soucis, autant le lait, les oeufs, le fromage…je ne pouvais pas faire sans. Je buvais mon café avec du lait depuis 20 ans, mes fameux cookies LesMeilleursDeLintergalaxie, les crêpes dont raffolent les monstro’plantes…

Et puis au fil des mois j’ai commencé à voir les choses différemment, les animaux méritaient que j’adapte mon mode de vie alimentaire, si j’étais devenue végétarienne aussi facilement je pouvais faire plus. Les crêpes au lait de vache se sont transformées en crêpes vegan, d’ailleurs les monstro’plantes les adorent. Ca fait quelques mois que je bois mon café noir, les premiers jours furent difficiles et puis finalement j’en suis venu à apprécier le goût, de six packs de lait par mois je suis passé à trois. Le doux rêveur boit du lait de soja de temps en temps, Bouddha est passé au lait de soja exclusif. Je n’ai rien imposé, ils ont voulu essayer et y ont prit goût. Chaque petit pas était une grande victoire. Les monstro’plantes consomment toujours de la viande mais bien moins qu’avant. Ils prennent de plus en plus plaisir à manger mes plats vegan (chili, cassoulet, curry de pois chiche, lentilles préparées…) et ça, ça me fait un bien fou.

Mais c’est pas encore assez à mon niveau. J’ai un gros soucis, je suis addict au fromage. Il m’en faut pratiquement à chaque repas. Mais je sais que je peux m’en passer car lorsque j’en finis un je peux rester plusieurs jours sans en manger jusqu’aux prochaines courses. Sauf que quand les courses arrivent je craque et je suis irrésistiblement attiré au rayon fromage et forcément je ne me sens pas en paix avec ma conscience.

J’ai donc épluché plusieurs sites proposant des fromages végétaux et je me suis rendu compte que si je voulais manger ces précieux je devais vendre un oeil et un poumon au marché noir. Genre un site propose un fromage à 17€ ! Je veux bien croire que ce genre de produit est un poil de cul plus cher mais 17€ quoi !! o_O Il existe bien sûr moins cher mais le prix du fromage cumulé au frais de port ben c’est pas rentable.

Et du fait-maison ? Pourquoi ne pas essayer de le faire soi-même. J’ai donc été faire une petite balade sur le marché hier pour trouvé des noix de cajou nature (non salée et non grillée) et voilà que je me met ce matin à fabriquer mon fromage végétal. J’ai pris un peu de ci et un peu de ça de quelques recettes et j’ai mixé le tout.

screenshot_20161105-112059

Pour un fromage d’environ 120 grammes ou comme moi 3 petits de 40, 40 et 30, il te faut:
100 grammes de noix de cajou nature.
4 cuillères à soupe d’eau.
6 cuillères à soupe de jus de citron.
une pincée de sel.
un peu d’huile d’olive pour napper ton fromage avant cuisson.
herbes aromatiques et accompagnements au choix (j’ai mis de l’aneth et des graines de sésame).

Fais tremper tes noix de cajou durant 4 à 8h, égoutte les et rince les correctement. Mets tout les ingrédients dans un bol mixeur, sauf l’huile, et mixe le tout. C’est un peu galère car la préparation se colle aux parois du bol et tu dois décoller à la spatule, mixer, décoller, mixer…c’est chiant ! Alors si comme moi ça te gonfle tu mets dans un bol assez haut et tu mixes avec un mixeur plongeant.

Mets ta préparation dans des petits moules en silicone et nappe le dessus d’huile d’olive. Pas besoin de huiler le fond, ça se démoule tout seul après la cuisson. Si tu utilises autre chose que du silicone huile le.

Enfourne 20 minutes à 150°. Attends 2/3 minutes, démoules et admire.

BEAU !

20161105_112836

Et le goût ? Etre beau ne fait pas tout, il faut qu’il soit bon aussi. Première bouchée, mouais, ça vaut pas mon camembert, mon roquefort, mon maroilles…Je sens poindre un goût de déception mais je ne reste pas sur une défaite et fait une seconde tentative de dégustation. En fait c’est pas trop mal, ça se mange. Pas transcendant mais pas à vomir non plus. Un troisième morceau, mais bordel c’est bon, genre vraiment bon ! Le goût du citron est là sans pour autant s’imposer, on ne sent pratiquement pas le goût de cajou bien que ce soit l’ingrédient principal, l’aneth donne un petit goût de fraîcheur. Je suis conquise !

Il se dit sur internet que ça se conserve au frais durant une petite semaine mais ils ne tiendront pas aussi longtemps.

20161105_113133

screenshot_20161105-112152

Je peux définitivement écrire que je n’achèterais plus de fromage pour moi maintenant que j’ai trouvé un substitut. Je ne compte pas m’arrêter là et d’autres tests de fromages végétaux verront bientôt le jour.

Gâteau noix de coco et chocolat noir

Aujourd’hui le doux rêveur a 11 ans. Alors aujourd’hui j’ai marqué le coup (son goûter/cadeau est demain) en lui confectionnant un gâteau avec les moyens du bord. Il ne le savais pas. Il est rentré à 17h30 du collège, je lui ai dit « on va mangé plus tôt ce soir » et j’ai sorti les assiettes. Il avait des yeux ronds comme des billes (et pas vraiment envie de bouffé des haricots à 17h30).

Ses yeux ont pris une taille supplémentaire quand j’ai sorti le gâteau du frigo et un sourire a illuminé son doux visage. Il ne m’en fallait pas plus pour être heureuse.

Avec les ingrédients que j’avais sous la main j’ai préparé un gâteau choco/coco.

20160908_163440

 

Il te faut pour le gâteau:
150 grammes de coco râpée.
50 grammes de maizena.
3 oeufs.
30cl de lait.
20 cl de crème semi-épaisse.
397 grammes de lait concentré sucré (une boîte).
2cuillères à soupe pleine de sucre glace.

Il te faut pour la ganache:
130 grammes de chocolat noir pâtissier.
15cl de lait de coco.

N’ayant pas de lait concentré sous la main j’ai tenté de le faire moi-même.
Il te faut:
75cl de lait
300 grammes de sucre.

Préparation pour le gâteau:
Préchauffe ton four à 170°.
Dans un cul de poule mélange la maizena, le lait et le sucre glace.
Mélange et aoute ensuite les oeufs, la crème semi-épaisse, le lait concentré (recette plus bas) et la coco râpée.
Mélange bien pour obtenir une pâte lisse.
Verse ta préparation dans un moule rond recouvert de papier cuisson.
Fait cuire au bain-marie pendant 1h20 (j’ai mis de l’eau dans un grand plat qui passe au four et j’ai déposé mon moule dessus).
Laisse refroidir totalement avant de démouler.

Préparation pour la ganache:
Fais fondre le chocolat et le lait de coc au bain-marie.
Nappe le gâteau avec la ganache et laisse refroidir.
Tu peux ensuite rajouter de la coco râpée ou du sucre glace en jouant avec des motifs.

20160908_174201

 

Préparation pour le lait concentré:
Dans une casserole, porte le lait et le sucre à ébullition.
Dés que ça monte baisse vite vite le feu et met sur feux très doux pendant 1h.
Pense à remuer régulièrement. Ta préparation va réduire de moitié, c’est normal.
Mon lait a épaissi très légèrement mais pas autant que ceux du commerce. Par contre niveau goût j’ai dû réanimé l’ado, ça veut tout dire.
Moi-même qui aime pas le lait concentré du commerce je me suis régalé avec celui ci.

20160908_135952

Le gâteau a fait fureur. Moi j’avais peur de mangé un énième gâteau classique. Quel ne fut pas ma surprise de découvrir qu’il avait la texture en bouche d’un mélange de mousse et entremet. Rien à voir avec les gâteaux lourds qui te restent sur l’estomac. J’en refais sans hésitation. Je lui décerne la palme du meilleur gâteau coco que j’ai mangé jusqu’à maintenant.

20160908_174220

Hachis parmentier végétalien

Tu me l’as demandé, là voici, la recette de l’hachis parmentier végétalien.

20160826_130618

Sans te mentir, c’est le meilleur hachis parmentier que j’ai mangé jusqu’à maintenant. Bien meilleur qu’un parmentier à base de viande.

Pour deux personnes il te faudra:
60 grammes de protéines de soja texturées.
Un filet d’huile d’olive (pour la cuisson du soja et des oignons).
Un oignon ou la moitié d’un gros.
3 cuillères à café de concentré de tomate.
Du lait de soja (pour la purée).
Une cuillère à café rase des épices suivantes (curry, paprika, ciboulette, thym, ail).
Une pincée de sel.

Préparation:
Balance les protéines de soja dans un bol et ajoute un verre d’eau bouillante.
Laisse reposer une dizaine de minutes.
Pendant ce temps tu pourrais aller boire un café ou papoté sur facebook, mais tu vas pas le faire.
Tu restes dans ta cuisine et tu épluches ton oignon, tu l’éminces et tu le met dans une poêle avec le filet d’huile d’olive.
Ajoute tes protéines de soja, mélange et laisse cuire quelques minutes.
C’est là que tu peux mettre tes épices avec le concentré de tomate.
Beurre un plat à gratin (beurre végétal), dépose le mélange oignon/protéines de soja et ensuite rajoute ta purée.
Enfourne une vingtaine de minutes.
C’est prêt !

J’ai fais le choix de ne pas mettre la recette de la purée car je suis une grosse flemmarde qui a préparé une purée en flocons. En vrai, j’aime pas la purée maison. Le goût, la texture, vraiment ça passe pas.

J’ai préparé ma purée avec du lait de soja. Ben ça passe nickel !

20160826_130650

C’est la première fois depuis mon végétarisme que je cuisine des protéines de soja. Je t’avoue que j’étais un peu septique quand je voyais la chose avant cuisson. Pouah ! Une tuerie, un régal pour les papilles ! Et ce mélange d’épices qui rehausse le goût, mon estomac a fait des triples saltos arrière.  J’ai du freiner ses ardeurs en le menaçant de lui faire une côte de porc la prochaine fois.

Je me suis inspiré de la recette de Vegecarib. Un blog qui m’a beaucoup aidé dans mes débuts, et qui m’aide encore.

Gâteau au chocolat et à la courgette

Courgette comme truc long et vert de la famille des cucurbitacées ? Oui madame, on parle bien de cette courgette ! Surprenant dans un gâteau au chocolat, je le concède. Tu te dis que si tu n’aimes pas la courgette cette recette est pas pour toi ? Et bien tu as tort !

Tu lis, tu baves sur les photos et seulement après tu pourras prendre la fuite où tester par toi-même.

20160519_164920

J’ai utilisée la recette de  Hervé cuisine en modifiant légèrement. Je te donne donc la liste et quantité des ingrédients que j’ai mis. Ne cherche pas le beurre dans la liste. C’est la courgette qui le remplace.
Il te faut:
4 oeufs
10 grammes de cacao non sucré
30 grammes de farine
60 grammes de sucre
200 grammes de chocolat à pâtisser (j’ai mis moitié choco noir, moitié choco lait)
200 grammes de courgettes (j’ai pris une ronde, mais la forme importe peu) (si elle est carré inquiète toi).
4 CS de lait de ton choix (j’ai opté pour le lait de coco)
1 sachet de sucre vanillé

Préparation:
Tu fais fondre ton chocolat au bain marie.
Epluche ta courgette, coupe la en morceaux (j’ai gardé la chair) et passe là au mixeur avec le lait que tu auras choisi.
Sépare tes blancs des jaunes et monte tes blancs en neige ferme.
Dans un cul de poule mélange tes jaunes d’oeufs, le sucre et la vanille jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Ajoute à ta préparation le cacao non sucré et la moitié de ta purée de courgette.
Mélange bien et ajoute ensuite la farine et le chocolat fondu.
Ajoute ensuite le reste de la courgette, mélange et pour finir incorpore tes blancs en neige.
Mélange délicatement de bas en haut (et non comme un bourin).
Beurre un moule ou dépose une feuille sulfurisé sur le fond (j’ai utilisé un moule de 22cm de diamètre).
Répartis ta préparation et enfourne durant 40 minutes à 180°.
Sur la recette originale il préconise 30 minutes, perso mon gâteau était encore liquide à l’intérieur.
A toi de vérifier régulièrement la cuisson en piquant un couteau dedans (ou ton doigt si tu ne crains pas la douleur).
Tu peux nappé ton gâteau de chocolat et le décoré d’amande, noisette, prâlin hâché, une fois celui-çi refroidi.

20160519_165017

Je suis certaine que la première question que tu te poses est:

On sens le goût de la courgette ?

J’vais pas te mentir, Pilou a détecté le goût de suite alors que je ne lui avais pas dit ce que caché le gâteau.

Mais reviens, j’rigole !

Il a rien senti.

Attend, je la refais.

RIEN SENTI !

Je le regardais mangé de bon coeur et pas une seule fois il s’est douté du genre de mère cruelle j’étais, de quel genre de perversité j’étais capable. J’ai donc goûté à mon tour et je dois dire que dés la première bouchée on sens trèèèèès légèrement le goût, mais celui ci disparaît complètement les bouchées suivantes.

Si Pilou l’a fait tu peux le faire, même si la courgette est ta hantise, ta bête noire, ta pire ennemie.

Tu peux le faire ? OUI, TU PEUX !

Tiens, c’est cadeau. Ne me remercie pas de t’avoir mis cette chanson dans la tête. J’me bouffe du Oui-Oui chaque jour, pas de raison que je sois la seule à prendre cher.

Si tu te demandes ce qu’apporte la courgette au gâteau, comme écris plus haut elle remplace le beurre, donc beaucoup moins calorique. Le blogueur disait plus de moelleux, je ne trouve pas. Par contre niveau fontitude (du verbe fondre) ça dépote !

20160519_165025

J’aurai tellement voulu te montré la tête du Pilou quand je lui ai annoncé l’ingrédient secret. Je l’avais même filmé ! Un grand, trèèès GRAND moment. Sauf que…il était en pyjama avec un trou entre les jambes. Je suis une mère sadique mais pas à ce point. Il m’en aurait voulu jusqu’à ses 20 piges.

En gros ça donner un mélange des deux.

Tumblr_inline_mxas43Zl671qc4zu6

new-girl

 

 

Pour te faire ta propre opinion tu tests et tu me diras ce que tu en penses 🙂

 

Pâte à tartiner au chocolat

Ok, je te met le contexte. Il pèle sa race, pas de chauffage, je décide de faire des crêpes.

1/ pour me réchauffer devant la plaque de cuisson pendant 1h.

2/ faire plaisir aux monstro’plantes.

3/ j’ai vraiment froid, bordel !

Le pot de Nocciolata frôlant dangereusement la barre des « j’suis presque vide, tu l’as dans le cul », j’ai testé une nouvelle pâte à tartiner maison.  Le truc c’est que sur Google des pâtes à tartiner tu en as autant que Ginie a de poils sur les jambes. Tu vois une recette qui semble pas mal, tu tentes bien de te faire  une idée via les commentaires laissés, mais finalement rien ne vaut de la testé toi-même pour te faire ta propre opinion.

Mon choix s’est porté sur celle-ci.

La recette dit 10 minutes de préparation mais c’est un peu mensonger. J’ai mis une heure en gros, parce que mon portable était greffé à ma main gauche.

6676aa2f77c426a50bce83a405912fa1

J’ai pas suivi scrupuleusement la recette.

1/ trop grosse quantité.

2/ j’suis une rebelle.

3/ trop de sucre dans la recette originale.

4/j’suis une vraie rebelle (je l’ai déjà dis ?)

Ce qu’il te faut:
100 grammes de sucre fin
140 grammes de chocolat à pâtisser noir ou au lait
120 grammes de beurre
2 oeufs
4 cl de lait
2 CS d’huile de noisette

Préparation:
Sur feux doux tu fais un sirop avec le lait et le sucre.
Hors du feux tu ajoutes le chocolat en morceaux, le beurre et l’huile.
Tu mélanges bien et tu ajoutes les oeufs.
Encore une fois mélange à fond pour éviter les glaires des oeufs. J’en avais loupé un, c’est dégueu !
Tu met ta préparation en pot, tu laisses refroidir et tu met tout ça au frais.

Avec ces quantités j’ai fais deux pots de…à vue d’nez je dirais 25/30 cl par pot. La contenance est pas indiqué sur le pot donc c’est assez flou.
Si jamais tu as pas d’huile de noisette ne perd pas espoir, tu peux quand même faire la recette. Par contre si tu as pas de chocolat je peux rien pour toi.

Pilou a aimé mais à petite dose, l’ado a pas goûté, le Bouddha dormait et le doux rêveur a préféré le sucre. Bande de mômes ingrats sans reconnaissance ! J’m’en fous, moi j’ai kiffé sa mémé. J’ai pas ressenti le goût de la noisette, même un infime tout petit rikiki goût. Mais ça m’a pas arrêter pour autant.

Comme j’suis pas fan des crêpes à la base, j’ai fais la fête au pot à la petite cuillère.

C’était ma  participation au défi Ca pint avec la Féelée.

Logo défi la féelée

Ca pint aussi chez:

Gillie Brin de Malice

Mes p’tits mômes et moi

Baby No Soucy

Tarte végétarienne aux oignons, chèvre et fromage frais

La frangine et sa tribu sont venus nous rendre visite il y a deux semaines. J’ai, comme d’habitude, mis les petits plats dans les grands en m’attelant à leur concocter des recettes savoureuses. J’ai également voulu leur faire découvrir mon petit monde sans viande. J’ai donc préparé une tarte au oignons, chèvre et miel.

Ah ah. Même AH AH !

Ce que je ne savais pas c’est que la frangine (la relou) a horreur des oignons. Sauf qu’on m’la fait pas à l’envers. Elle va la goûté cette tarte ou je m’appelle pas Bernadette (qui est pas si chouette si on fait la fine bouche avec ses plats).

J’ai piqué la recette du blog Vegecarib. Un blog qui m’accompagne depuis mes débuts dans ma nouvelle vie de végétarienne.

Pour une tarte de 6/8 personnes il te faut:
Une pâte brisée.
3 ou 4 oignons (ça dépend des tailles).
un filet d’huile d’olive.
2 cuillère à soupe de miel.
4 cuillères à soupe de vinaigre balsamique.
Un saint moret de 300 grammes.
Une dizaine de rondelles de chèvre.

Préparation:
Emince tes oignons et fait les revenir à l’huile d’olive dans une poêle.
Quand ils sont bien dorés ajoute le vinaigre et le miel.
Mélange bien.
Etale ta pâte brisée au fond d’un moule à tarte beurré.
Etale ensuite le fromage frais au fond de ta pâte.
Ajoute les oignons et dispose tes rondelles de chèvres.
Avec un pineau culinaire badigeonne ta tarte de miel.
Enfourne pour une durée de 20 minutes à 200°.

Cette tarte elle est tellement cuite dans le miel et le vinaigre que tu ne perçois pratiquement pas le goût des oignons. Tu sens la texture, ça oui, mais le goût est tellement…pouahhh, une bombe orgasmique.

20160406_094232

Désolé, j’ai pas de photo après cuisson. Un peu prise par le temps et j’ai omis. 

Et l’avis de la frangine du coup ? Ben comme j’te disais plus haut elle est RELOU ! Un grand moment quand fut venu le moment de goûter.

Peuchère, la pauvrette ! Tu aurais dû voir sa tronche !! ^__^ Par contre son chéri-truc s’est empressé de finir l’assiette de la vilaine. Au moins un qui a apprécié ma tarte.

Si comme moi tu es la seule à mangé végétarien, tu peux aussi les faire façon tartelettes.

t

C’était ma participation à mon défit Ca pint avec la féelée.

Logo défi la féelée

Retrouve les défis des copines.

Mam en Nord.

Baby No soucy.

Brin de Malice

 

Tarte végétarienne aux poireaux et champignons

Fraîchement végétarienne, je dirais même bébé végétarienne de 5 semaines, je suis toujours à l’affût de nouvelles recettes simples, rapides et bonnes, même BONNES. Ayant dans mon garde-manger une botte de poireaux et dans mon frigo une barquette de champignons j’ai cherché sur Pinterest une chouette recette mais sans succès. La seule qui m’a tapé dans l’oeil il fallait du Philadelphia, chose que je n’avais pas.

Pas très grave, je fais comme bien souvent depuis que je suis végé, c’est à dire au feeling.

20160417_114802

Pour une tarte de 6/8 personnes il te faudra:
3 poireaux.
une quinzaine de petit champignons de Paris.
10 cl de crème soja.
100 grammes de gruyère râpé.
Du parmesan.
2 oeufs.
Une pâte brisée.
Une CaC de curcuma.
De l’huile d’olive.
Sel et poivre.

Préparation:
Emince tes blancs de poireaux et fais les revenir à l’huile d’olive dans une poêle durant 10 petites minutes en remuant régulièrement.
Réserve.
Lave tes champignons, émince les et fait les également revenir à l’huile d’olive avec le curcuma.
Réserve.
Dans un cul de poule mélange les oeufs, le gruyère, et la crème soja.
Ajoute les champignons et les poireaux.
Beurre un moule à tarte et étale la pâte brisée.
Verse la préparation champignons/poireaux.
Parsème de parmesan et enfourne pendant 30/35 minutes à 200°.

20160417_114903

Elle était vraiment très bonne. Si je devais émettre un petit bémol c’est de mettre une demi cuillère à café de curcuma la prochaine fois au lieu d’une. Le goût recouvrait un peu trop les poireaux. C’est vraiment une question de goût car en dehors de ça elle est terrible ! Même l’ado et le Bouddha ont aimés, pour dire. Donne Pilou et doux rêveur contre bons soins.

20160417_114923