Mon papa à moi

Je ne te parle pas souvent de mon papa, que ça soit mes posts facebook, dans mes articles ou même sur mes photos. Pourtant, mon papa à moi est exceptionnel. Tellement exceptionnel que j’ai mis 1000 km entre lui et moi. Je ne voulais pas que son exceptionnelle façon de penser se répercute sur mes monstro’plantes. Ils sont déjà bien assez exceptionnellement relou comme ça (ça fait beaucoup d’exceptionnel tout ça).

Ce qui va suivre risque d’en faire baver de jalousie plus d’une, donc que ce soit clair comme de l’eau-de-vie de poire, je ne prête pas mon papa à moi.

C’est dit !

Il y a quelques jours (dimanche 23 pour être exacte) j’ai posté sur Facebook une magnifique photo de moi étant ado. Superbe photo au passage, étant vêtue d’un petit haut qui dévoile à peine le ventre et un petit short valorisant mes cuissots (dodus à l’époque). Sur cette photo se trouvait une gazinière, qui je dois l’admettre, nous a fait manger mes frangines et moi. Mais le but de cette photo était avant tout de se moquer (gentiment) de moi-même et ma tenue digne d’un défilé de la fashion week.  Et aussi un peu de la gazinière qui se trouvait en arrière-plan sur la terrasse.

Cette photo, la voici.

14633171_638000486380242_8533179776662621763_o

Mon papa à moi n’étant pas dans mes amis Facebook il lui était impossible de voir cette photo. Et pourtant !

Mon papa à moi est venu me parler sur Facebook pour la première fois ce mercredi à 8h41. J’étais à deux doigts de verser ma petite larme tellement j’étais émotionné du coeur. Plus je lisais son message plus mon émotionnement se transformait en incompréhension.  « te dis pas bonjour-tu te trouves assez intelligente-attention à tes propos sur la gazinière-elle t’a fait manger chaud. Mais, mais, papa à moi, je ne comprend pas ? Pourquoi pas de bonjour ? Pourquoi tu me flic alors que depuis 4 ans tu as rayé l’une de tes filles de ta vie ? Non, mon papa à moi, je n’ai pas encore bu mon café, ne me fait pas ça ! (ouais j’suis pas trop du matin).

Bon après avoir bu mon café j’me suis dis que quand même il a pris le temps de m’écrire, la moindre des choses est de répondre et ensuite passer à autre chose (il était l’heure de ma séance d’épilation de la moustache en plus). Vite je lui envoie une petite réponse gentille avec un bonjour, lui expliquant que sa vie est triste pour déverser tant de haine mais que malheureusement je n’arrivais pas à être triste pour lui. Fin !

On pourrait penser que l’histoire s’arrêterait là, on serait tous heureux et vivrait jusqu’à la fin des temps.

Mais mon papa à moi il n’est pas comme ça, non.

9h22 (du même jour si tu suis bien): mon papa à moi m’explique qu’il vit très bien financièrement contrairement à moi (ouf, me voilà rassuré, 4 ans que je m’inquiète pour toi), que je n’ai plus toute ma tête (tu m’étonnes avec un papa gentil comme toi) blabla oublie nous blablabla tu peux changer ton numéro blabla.

10h56: je fous la merde blabla (je te rappelle quand même que j’ai aucun contact depuis 4 ans sauf pour les obsèques de mon papy), je suis jalouse, ça me monte à la tête, bablabla, je vais venir, tu auras la honte, blabla, oublie nous une bonne fois pour toutes. Ben oui mon papa à moi, c’est ce que je fais merveilleusement bien depuis 4 ans.

12h03: me fout dans la tronche que ses filles sont toutes de lui (bouhhh mon papa à moi qui sur le coup est plus trop à moi)

12h10: me fait une révélation qui ébranle tout mon être. une photo circule sur le net, Bouddha n’est pas de monsieur papa (plus méchant tu meurs). C’est sûr que ne connaissant pas ton petit-fils tu ne peux pas t’en rendre compte, mais Bouddha étant le portrait du pilou (tu te souviens de Pilou ?) et Pilou étant le portrait de monsieur papa…tu vois où je veux en venir ? Donc ça jase, beaucoup de personnes sont au courant (et on me dis rien à moi bordel ? Merde tout fout l’camp ma p’tite dame). Blabla fous nous la paix pour l’éternité (si tu savais comme j’aimerais mon papa à moi mais c’est difficile avec cette avalanche de messages dégoulinant d’amour).

22h33: tenues, comportement devant l’école, traînée, ma vie est ratée (ça c’est le côté gentil) (ouais, il parle bien mon papa à moi). Même qu’il me propose de m’offrir de la….viande ^__^ je me détruis, eux vont au resto (je crois qu’il parle de la friterie de la place du village), change de voiture, j’ai des antécédents, me menace de me faire retirer mes enfants, je hais tout le monde (non, ne te sauve pas mon bisounours), se vante de toucher bientôt 30 000€ d’assurance vie (ohhh honte à toi mon papa à moi), et pour finir me demande de ne pas l’insulter sinon…

22h44: (mais putain lâche moiiii) sous-entend qu’il va raconter à ma mamy que je suis devenu une moins que rien.

22h47: me demande de ne pas l’appeler. Se marre, me dit adieu et détruit mon numéro (ben il était temps quand même).

Voilà, c’est lui mon papa. Je n’ai pas répondu à ce déversement de haine et de méchancetés mais j’avais besoin de coucher des mots sur mon mal-être. Oui, un mal-être car même si je connais le personnage ça fait toujours mal de lire tant de discours haineux. Et encore plus quand ça touche à mes enfants.

Mon papa à moi, je ne rentrerai pas dans ce cercle du « je te réponds, tu me réponds, je te réponds ». Ca fait 4 ans que je fais ma vie sans toi, 4 ans que je ne t’entends plus déverser ta haine sur « ces putains de bougnoules »et sur « les tarlouzes ». 4 ans que je REVIS.

Comme tu me l’as si bien dit à mon répondeur l’année dernière, je ne viendrais pas à ton enterrement. Je pleure les morts que j’aime. Je ne peux pas pleurer un mort qui a battu sa fille pendant 17 ans, je ne peux pas verser de larmes sur un homme qui n’a jamais aimé son petit fils (4 ans à l’époque) car c’est un bâtard. Ce « bâtard » m’a sauvé la vie. C’est grâce à lui que je me suis accroché à la vie quand j’ai dû revenir chez vous, moi jeune future maman de 19 ans mise à la rue car j’ai choisi mon bébé à « mon couple ».

Adieu papa qui n’est plus à moi.

 

Publicités

10 commentaires sur « Mon papa à moi »

  1. Si tu savais comme ton histoire fait écho à la mienne… Tu as réussi à mettre des mots, c’est bien… On n’est pas obligés d’aimer ses parents, mais eux, se sentent sans arrêt obligés de nous emmerder…
    Je vis la même chose mais seulement depuis 1 an et 2 mois, mais je sais qu’IL réapparaitra dans ma vie sans crier gare !! Même si je ne le souhaite pas…
    C’est quand même dingue de pourrir la vie de ses enfants à ce point !
    Courage Rachel !
    Nath

    J'aime

  2. Eh Rachel
    Ma poulpée d’amour

    L’ANNÉE prochaine si je retourne au cap, je viens te voir.
    Et on parlera de la super femme que tu es. On parlera de ton papa à toi et de la femme qu’il te permet d’être. Tout son contraire.
    Eh Rachel
    L’an prochain, celui d’après et ceux plus lointains encore vont continuer de forger avec fierté la femme que tu es.
    Eh Rachel
    Ton papa à toi je m’en fiche comme d’une côte de boeuf en train de griller.
    La seule chose que je pourrais lui dire c’est …
    … DTC ! (Oups)
    Si ta fille ne mérite pas un connard comme toi en tant que père, c’est réciproque, tu ne mérites pas une fille comme elle. Elle est trop bien pour toi.

    J'aime

  3. Il est fort poignant ton témoignage ma belle ❤
    De ces quelques mots on comprend mieux pourquoi tu es si précieuse envers tes enfants et comment tu rends si précieux tes monstro'plantes (comme tu dis 🙂 )
    Tu as forgé ton caractère et tu as bâtit TA vie grace à ce que tu as vécu, et c'est ce qui fait ta force et la belle personne que tu es.
    Tu as raison de ne pas répondre, il n'y a que les jaloux ou les rageux qui bavent. Mais la bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe !
    Continue ce que tu fais, reste comme tu es, et il ne restera que les vrais, ce qui savent voir ce que tu vaux et non le paraître.

    Des bizoux tout doux de Lyon 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s