Gâteau au chocolat et à la courgette

Courgette comme truc long et vert de la famille des cucurbitacées ? Oui madame, on parle bien de cette courgette ! Surprenant dans un gâteau au chocolat, je le concède. Tu te dis que si tu n’aimes pas la courgette cette recette est pas pour toi ? Et bien tu as tort !

Tu lis, tu baves sur les photos et seulement après tu pourras prendre la fuite où tester par toi-même.

20160519_164920

J’ai utilisée la recette de  Hervé cuisine en modifiant légèrement. Je te donne donc la liste et quantité des ingrédients que j’ai mis. Ne cherche pas le beurre dans la liste. C’est la courgette qui le remplace.
Il te faut:
4 oeufs
10 grammes de cacao non sucré
30 grammes de farine
60 grammes de sucre
200 grammes de chocolat à pâtisser (j’ai mis moitié choco noir, moitié choco lait)
200 grammes de courgettes (j’ai pris une ronde, mais la forme importe peu) (si elle est carré inquiète toi).
4 CS de lait de ton choix (j’ai opté pour le lait de coco)
1 sachet de sucre vanillé

Préparation:
Tu fais fondre ton chocolat au bain marie.
Epluche ta courgette, coupe la en morceaux (j’ai gardé la chair) et passe là au mixeur avec le lait que tu auras choisi.
Sépare tes blancs des jaunes et monte tes blancs en neige ferme.
Dans un cul de poule mélange tes jaunes d’oeufs, le sucre et la vanille jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Ajoute à ta préparation le cacao non sucré et la moitié de ta purée de courgette.
Mélange bien et ajoute ensuite la farine et le chocolat fondu.
Ajoute ensuite le reste de la courgette, mélange et pour finir incorpore tes blancs en neige.
Mélange délicatement de bas en haut (et non comme un bourin).
Beurre un moule ou dépose une feuille sulfurisé sur le fond (j’ai utilisé un moule de 22cm de diamètre).
Répartis ta préparation et enfourne durant 40 minutes à 180°.
Sur la recette originale il préconise 30 minutes, perso mon gâteau était encore liquide à l’intérieur.
A toi de vérifier régulièrement la cuisson en piquant un couteau dedans (ou ton doigt si tu ne crains pas la douleur).
Tu peux nappé ton gâteau de chocolat et le décoré d’amande, noisette, prâlin hâché, une fois celui-çi refroidi.

20160519_165017

Je suis certaine que la première question que tu te poses est:

On sens le goût de la courgette ?

J’vais pas te mentir, Pilou a détecté le goût de suite alors que je ne lui avais pas dit ce que caché le gâteau.

Mais reviens, j’rigole !

Il a rien senti.

Attend, je la refais.

RIEN SENTI !

Je le regardais mangé de bon coeur et pas une seule fois il s’est douté du genre de mère cruelle j’étais, de quel genre de perversité j’étais capable. J’ai donc goûté à mon tour et je dois dire que dés la première bouchée on sens trèèèèès légèrement le goût, mais celui ci disparaît complètement les bouchées suivantes.

Si Pilou l’a fait tu peux le faire, même si la courgette est ta hantise, ta bête noire, ta pire ennemie.

Tu peux le faire ? OUI, TU PEUX !

Tiens, c’est cadeau. Ne me remercie pas de t’avoir mis cette chanson dans la tête. J’me bouffe du Oui-Oui chaque jour, pas de raison que je sois la seule à prendre cher.

Si tu te demandes ce qu’apporte la courgette au gâteau, comme écris plus haut elle remplace le beurre, donc beaucoup moins calorique. Le blogueur disait plus de moelleux, je ne trouve pas. Par contre niveau fontitude (du verbe fondre) ça dépote !

20160519_165025

J’aurai tellement voulu te montré la tête du Pilou quand je lui ai annoncé l’ingrédient secret. Je l’avais même filmé ! Un grand, trèèès GRAND moment. Sauf que…il était en pyjama avec un trou entre les jambes. Je suis une mère sadique mais pas à ce point. Il m’en aurait voulu jusqu’à ses 20 piges.

En gros ça donner un mélange des deux.

Tumblr_inline_mxas43Zl671qc4zu6

new-girl

 

 

Pour te faire ta propre opinion tu tests et tu me diras ce que tu en penses 🙂

 

Essuie-tout lavable et réutilisable

De l’essuie-tout lavable et réutilisable, en voilà une idée qu’elle est bonne !

Ca fait quelques semaines que j’avais ce projet en tête. Je lui ai donné naissance hier après-midi sans cris et sans douleur. Je tiens d’ailleurs à remercier ma mac qui a ronronné durant 2h, Bouddha qui a siesté pour que je puisse mener mon projet à bien, la belle Sharon des Within Temptation et SOAD qui m’ont accompagnés musicalement. Sans eux j’aurais certainement la marque des carrés d’essuie-tout collée sur la tronche. Avant de te lancé dans un tel projet sache que c’est monotone, long (compte deux heures) et trèèèès monotone ! Coudre des lignes droites, encore, encore et encore. Dans mon cas 136 lignes de 25 cm, soit 3400 cm (je te laisse convertir en mètres, j’suis une feignasse).

Reviens !

Ne prend pas la fuite, ça vaut le coup !

J’ai fais 17 carrés en éponge et 17 en coton de 25 cm sur 25 cm.

Ne me demande pas si 17 correspond à quelque chose, une période de ma vie, un traumatisme, un nombre porte-bonheur. J’ai juste fais des carrés jusqu’à épuisement de mon stock d’éponge. Tu peux donc sortir de ma tête.

Ne te casse pas la tête à acheter de l’éponge spécialement pour ton projet. Si tu as de vieilles serviettes de bain elles feront parfaitement l’affaire. Pour la face coton j’ai utilisé une housse de couette pour nourrisson. Elle était faite pour ça, j’ai eu pile assez.

Pour ce qui est du tuto ne te creuse pas la tête, c’est exactement le même principe que les lingettes lavables (clic ici). La seule différence c’est que tu peux mettre des pressions à chaque extrémités de tes carrés pour les attachés ensembles…ou pas d’ailleurs. Rien d’obligatoire. Tu peux tout aussi bien les empilés dans une boîte.  Je te conseille également de faire une surpiqûre sur le tour de tes carrés pour une meilleure tenue.

fc266f8919d9c1e2e0087bb8dc329610

Et voilà un rouleau d’essuie tout pratique, économique et bon pour notre belle bleue. Il faut savoir qu’à la maison c’est environ 8 rouleaux par mois. C’était juste plus possible ! Je ne compte pas ne plus en acheter car c’est tout de même bien pratique, ne serait-ce que pour absorber le gras des frites, churros, pancakes etc… mais mon objectif serait de passé pour le moment à 2 rouleaux par mois. Et pourquoi pas diminuer, voir ne plus en acheté si j’arrive à trouvé une alternative à l’utilisation que j’en fais.

Lavage de l’essuie-tout: à 60° en machine. Je dirais même que ça passe à 90° si vraiment cracra. Je lave les lingettes du Bouddha à 90° une fois par mois, pourquoi pas les essuies-tout.

C’est adopté chez toi, tu y songes ou pas ?

Tu peux me dire tout, je ne juges personne qui n’adopte pas le même mode de vie que moi. 

Pâte à tartiner au chocolat

Ok, je te met le contexte. Il pèle sa race, pas de chauffage, je décide de faire des crêpes.

1/ pour me réchauffer devant la plaque de cuisson pendant 1h.

2/ faire plaisir aux monstro’plantes.

3/ j’ai vraiment froid, bordel !

Le pot de Nocciolata frôlant dangereusement la barre des « j’suis presque vide, tu l’as dans le cul », j’ai testé une nouvelle pâte à tartiner maison.  Le truc c’est que sur Google des pâtes à tartiner tu en as autant que Ginie a de poils sur les jambes. Tu vois une recette qui semble pas mal, tu tentes bien de te faire  une idée via les commentaires laissés, mais finalement rien ne vaut de la testé toi-même pour te faire ta propre opinion.

Mon choix s’est porté sur celle-ci.

La recette dit 10 minutes de préparation mais c’est un peu mensonger. J’ai mis une heure en gros, parce que mon portable était greffé à ma main gauche.

6676aa2f77c426a50bce83a405912fa1

J’ai pas suivi scrupuleusement la recette.

1/ trop grosse quantité.

2/ j’suis une rebelle.

3/ trop de sucre dans la recette originale.

4/j’suis une vraie rebelle (je l’ai déjà dis ?)

Ce qu’il te faut:
100 grammes de sucre fin
140 grammes de chocolat à pâtisser noir ou au lait
120 grammes de beurre
2 oeufs
4 cl de lait
2 CS d’huile de noisette

Préparation:
Sur feux doux tu fais un sirop avec le lait et le sucre.
Hors du feux tu ajoutes le chocolat en morceaux, le beurre et l’huile.
Tu mélanges bien et tu ajoutes les oeufs.
Encore une fois mélange à fond pour éviter les glaires des oeufs. J’en avais loupé un, c’est dégueu !
Tu met ta préparation en pot, tu laisses refroidir et tu met tout ça au frais.

Avec ces quantités j’ai fais deux pots de…à vue d’nez je dirais 25/30 cl par pot. La contenance est pas indiqué sur le pot donc c’est assez flou.
Si jamais tu as pas d’huile de noisette ne perd pas espoir, tu peux quand même faire la recette. Par contre si tu as pas de chocolat je peux rien pour toi.

Pilou a aimé mais à petite dose, l’ado a pas goûté, le Bouddha dormait et le doux rêveur a préféré le sucre. Bande de mômes ingrats sans reconnaissance ! J’m’en fous, moi j’ai kiffé sa mémé. J’ai pas ressenti le goût de la noisette, même un infime tout petit rikiki goût. Mais ça m’a pas arrêter pour autant.

Comme j’suis pas fan des crêpes à la base, j’ai fais la fête au pot à la petite cuillère.

C’était ma  participation au défi Ca pint avec la Féelée.

Logo défi la féelée

Ca pint aussi chez:

Gillie Brin de Malice

Mes p’tits mômes et moi

Baby No Soucy

Dame nature, tu fais chier

Et le mot est faible ! Sérieusement, t’es tombée sur la tête ?

Il y a trois jours on était à moitié à oilpé, on laissait tombé les chaussettes et les shoes pour batifolé dans l’herbe, Bouddha a même eu l’audace de sortir sans slaîp sous le sarouel. Le ouf !

Il y a trois jours c’était pique-nique au bord de la rivière, le Bouddha en mode chasseur à l’affût d’un goûter à volé à un petitou sans défense.

20160505_152651

Et depuis deux jours, c’est CA ! Deux jours de flotte non-stop. Les rivières gonflent, il caille sa race, mes dents s’entrechoquent, j’peux même jouer Love Yourself de Justin Beurkber sans ouvrir la bouche.

20160509_142121

Il fais froid, si froid que j’suis obligé de chauffé l’appart’ à la bougie pour cause de chaudière éteinte. Les gars, oh, réenclenché moi cette fucking chaudière ! Ma morve se change en stalactite.

20160509_142243.jpg

Dame nature, pour rappel je vis dans l’Hérault. L’HERAULT  ! Ca te parle ?

On est classé deuxième dans les régions les plus chaudes en 2015. Le Nord Pas de Calais est classé vingt-deuxième.

(mouahhh. Pardon).

Tu dois te demander pourquoi j’évoque le Nord ? Pour CA !

13173735_242179079480626_9128718612887593229_n

Il y a pas comme un soucis ? Et pas qu’un petit hein si tu vois c’que j’veux dire. La frangine et ses loupiots sont dehors à jouer au sable sous le soleil. DU SOLEIL !! MON SOLEIL !!!!  Ils ont même pas l’ombre d’un pull sur eux, même que Léo a enlevé ses pompes. A moins que ça soit Malo. Avec cette casquette qu’il est censé ne pas avoir car ils sont supposés ne pas avoir de soleil, je ne vois pas sa frimousse.  Petit coeur qui est tellement pas habitué à  ça.

Je te rappelle qu’ils vivent dans le Nord. Tu sais, le Nord, là où il pleut 395 jours par an, où une percée de soleil se produit tout les 20 ans, 15 avec un peu de chance (j’exagère à peine, j’y ai vécu 25 ans, je sais de quoi je parle).

13140933_242194006145800_52471805_n

Sérieux, assez déconné dame nature. Ok, tu leur a filé quelques jours de soleil, c’est tout à ton honneur. Je peux comprendre, ils en ont un peu plus besoin que moi, mais là j’pense qu’ils ont fait le plein pour les 10 prochaines années. Ils s’en fichent eux de pas avoir de chaleur, ils ont tellement l’habitude que 10 ans de flottes c’est rien pour eux.

Alors déconne pas, rend moi mon soleil ! Je dépéris à vue d’oeil. 

Et demain ?

Tu pars au parc sans te retourné, sans savoir si je te suis. Je t’appelle, tu ne te retournes pas. Tu traces ta route sans te soucié de savoir si je suis là. Tu fais ta petite vie insouciante, en toute innocence.

Et demain, ça sera quoi ?

Tu descends les escaliers seul. Si je fais mine de t’aider une nuée de moustiques atteints du paludisme s’abattra sur moi. Je fais 1000 arrêts cardiaque pour descendre la vingtaine de marches,  tandis que tu sautes à pieds joints en t’esclaffant comme une hyène.

Et demain, ça sera quoi ?

Lorsqu’on est dehors, peu importe que tu connais ou pas, dés que tu vois quelqu’un tu dis « bonjour, ça va ? » Tu dis « assi,  à rien » (merci, de rien) quand je te donne quelque chose. Si tu obtiens un refus de ma part tu viens me collé un bisous, prend ma main et m’emmène vers l’objet de la convoitise. Si je te dis non une fois de plus, une nuée de moustiques atteints du paludisme s’abattra sur moi et tu invoqueras les pires démons pour que mon corps se couvre de furoncles et de pustules. Mais cette politesse ne t’empêche pas de claqué quelques « oh putain » quand tu t’extasies sur quelque chose.

Et demain, ça sera quoi ?

Tu demandes le pot pour chaque pipi. Ton caca est devenu ton meilleur pote. Tu peux passé 30 minutes sur ton pot et le vidé à chaque caca déposé. Je suis obligé de resté avec toi car tu tires la chasse 3 à 4 fois puisque tu fais ta petite affaire en plusieurs partie. Je songe d’ailleurs installer mon atelier couture dans la salle de bain.

Et demain, ça sera quoi ?

Tu te sociabilises de plus en plus et joue avec les petitous sans aucun soucis. Tu hésites pas à prêter tes jouets, à coller des bisous aux petites filles et petits garçons, même si tu ne connais pas. Tu tapes discute avec des adultes sans te soucié de savoir si tu déranges ou pas. Tu louches sur le goûter des autres enfants et leur chipe sans aucun scrupules. Si je tente de t’en empêcher, une nuée de moustiques atteints du paludisme s’abattra sur moi, tu invoqueras les pires démons pour que mon corps se couvre de furoncles et de pustules et tu jetteras un sort sur la famille pour les 200 prochaines années de façon à ce que chaque nouveau né ne fasse pas ses nuits avant 15 ans et quitte le domicile à 50 ans pour revenir à 55.

Et demain, ça sera quoi ?

20160505_152955

24 mois, soit 104 semaines, soit 730 jours,  soit 17520 heures.

Bref

Tu as deux ans aujourd’hui et encore tellement de chose à découvrir. Joyeux anniversaire mon trésor ❤

Je ferais tout ce que je peux pour t’accompagner dans ta soif de découverte. Je serais là pour te réconforter quand tu auras mal ou sera triste. Je serais là pour t’enseigner ces petites choses qui feront de toi quelqu’un de respectueux et emphatique. Je serais là où que tu sois (mais pas trop loin, déconne pas).

Je t’aime infiniment mon mignon Bouddha. N’en doute jamais ! ❤