Le bouton OFF

Plus de 4 mois se sont écoulés depuis mon dernier article sur toi, mon mignon Bouddha. Que de changement en 4 mois, que de progrès.  Toujours plus de nouvelles découvertes, plus de langage, plus d’indépendance, plus d’initiatives.

bouddha_coloriage

A 20 mois la propreté est quasi acquise. Les accidents pipis se sont espacés pour faire place à 2/3 accidents par semaine. Lorsque tu joues dans ta chambre et qu’une envie se fait pressente tu galopes vite vers moi en criant « pipiii, maman pipiii » Alors vite on cours au toilette en criant « tululute, tululute » (oui en devenant parents on deviens un peu débile). Tu fais maintenant pipi sur les toilettes des grands avec ton réhausseur. Exit ce pot orange que tu as boudé très vite.

Tu m’aides toujours autant dans les tâches ménagères. Tu m’appelles dés que la machine à laver est terminée et tu es aux premières loges pour sortir le linge. Ce qui devrait me prendre 30 secondes prend maintenant un bon 5 minutes. Tu sors chaque linge de la machine et tu les énumères . Le boxer à papa, le pyjama à Pilou, le pull à maman, le tshirt à Doudou (toi). Tu me suis pour accroché le linge, je dépose celui ci sur le canapé et tu me les donne un à un toujours en les citant « à papa, à Doudou, à Fio (Flo), à Kia (Kerian).

Chaque matin lorsque tu te lève tu bois ton biberon devant les « Cocos » et ensuite tu files dans la cuisine, tu prend ton assiette pour manger. J’ai beau te dire qu’il n’est pas l’heure, qu’à 8h on ne mange pas de poisson, légumes…rien n’y fait. Je range ton assiette, tu la reprend, inlassablement.

Ton kiff c’est d’essayer les fringues de tes frangins et maman. Souvent je te vois débarqué dans le salon avec un improbable look. Une tunique de maman que tu as tenté en vain d’enfilé, ou un tshirt du Pilou qui fait office de robe. Ca mérite bien un article avec tes look assez pourris originaux.

DSC_0729

Tu es passé au 3 ans en fringues. 3 ans !! Un 3 et un zan, bordel ! Dis, tu t’arrêtes quand de grandir ? Je te regarde intensément, en essayant de me souvenir de mon nouveau-né qui tété goulûment il y a 18 mois et à la place je vois un petit garçon qui a soif de découverte, un petit garçon à la joie de vivre communicative, un petit garçon qui rayonne de bonheur, un petit garçon qui déborde d’énergie.

Et là de suite je pense à tes deux ans dans 4 mois, et bordel c’est dur ! A deux ans on est encore un bébé, dit ? Il est où le bouton STOP ? Il y a forcément un bouton off, non ? Je m’imagine très bien te mettre sur off de temps en temps histoire de profiter de ta candeur et ton innocence.

DSC_0915

Publicités

8 commentaires sur « Le bouton OFF »

  1. C’est beau ce que tu écris. C’est fort. C’est juste. C’est émouvant.
    Et putain je crois que ça s’appelle l’amour d’une mère à son fils.
    Et cet amour il transpire dans chacun de tes mots, de tes gestes, de tes poulpes.
    Je t’aime ma féelée d’amour toi qui es juste dingue de tes mecs ❤

    J'aime

    1. Merci pour tes mots ma Dodue ❤
      On m'a fait une fois la remarque que je parlais plus du Bouddha que de ses frères. Ca n'empêche pas que je les aimes aussi profondément que Bouddha.
      C'est juste qu'ils ne seraient pas forcément ravis que je raconte leur frasque sur mon blog.

      J'aime

      1. je n’ai jamais eu cette impression. et puis Bouddha est petit il ne peut pas encore râler que tu parles de lui sous ton blog, ça viendra bien assez vite 😉

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s