C’était le bon vieux temps.

Il y a presque deux ans je déclarais sur le blog mon amour pour ma voisine.

Depuis, de l’eau à couler sous les ponts.

Elle est partie vers d’autres horizons.

Sonnez clairons et faites péter le son !

Ouais je sais, elle est nulle ma rime, mais ça m’éclate ^__^

Bref depuis 1 an c’est keep calm and smile. On regarde la TV sans augmenté le son, j’arrive à lire plusieurs chapitres d’affilés sans avoir besoin de relire 20 fois la même ligne.

Pilou ennuie personne avec son rap {à part son père et moi mais ça c’est une autre histoire}, Bouddha peut faire claqué ses petits pieds boudinés dans l’appart’ sans risque d’entendre tapé du balai.

Le summum…l’ado et moi pouvons avoir nos légendaires clash of clan sans déranger quiconque !

J’ose même faire péter Saez quand je coud, ou Bullet for my Valentine quand je fais le ménage. Là ou on vit c’est un bâtiment de deux appartements donc on est vraiment seul, aucun risque d’emmerdé quelqu’un.

Pendant 1 an ce fut que du bonheur !

5e6d986cd81e1b057cf255277d556598

Hélas, toute bonne chose à une fin.

Ces derniers jours il y a eu quelques visites mais rien de concret…jusqu’à aujourd’hui.

Aujourd’hui on a apprit que le dessus serait loué au 1er octobre…1er octobre quoi ! C’est dans 2 dodo bordel de fiente de crapauds pustuleux. Je suis pas préparé moi !!

Je stresse d’avoir des voisins abjects, irrespectueux, bruyants. Et en même temps je me dis qu’on trouvera difficilement pire que les anciens voisins. Parce que EUX c’était du level !

Je stresse et ça se trouve ils seront adorables et pas bruyant pour deux sous, ils auront idéalement aucun enfants, et idéalement ils travailleront de 7h du mat’ jusque 23h.

Ils seraient tellement parfait que du 1er juillet au 31 août ils seraient chez leur famille en vacances {ça marche aussi pour les fêtes de Toussaint, Noel, Pâques…}.

Pour le moment la seule chose que je sais c’est que la future voisine {ouais elle l’est pas encore alors joue pas sur les mots !!}, donc la future voisine a environ mon âge et parait toute délicate. Pilou m’a demandé si elle était vieille, je lui ai répondu « non pas trop, elle doit avoir mon âge », il a décrété « ouais donc elle est vieille ». Putain que je l’aime ce gosse !!

Et le casse-croûte dans tout ça, il en pense quoi ? Il va pas l’avouer mais je suis sûr qu’il frétille du slaip de retrouver des voisins ! Il est super sociable et je suis certaine qu’il prie pour que le futur voisin soit fan de foot, bière et sport ! Achève moi s’il te plait si ça arrive !! Ou fait moi une place chez toi.

A suivre…

 

Vous avez dit sarouel ?

Il y a quelques mois, oui tu as bien lu, quelques mois, j’ai commencé un nouveau sarouel. Un petit défi que je m’étais lancé car il ne s’agissait pas d’un simple sarouel comme j’ai pour habitude de faire.

J’avais prévu de coudre deux poches sur le devant avec une couleur contrastante ainsi que des bretelles. Pour la nana qui a jamais fait de boutonnières, ni poches, ni cousu un bouton de sa vie, le projet s’annoncer rocambolesque. Et ça n’a pas loupé !

J’ai donc cousu les poches avant d’assembler le sarouel. Je coud le sarouel ainsi que la ceinture en jersey. Et là il se passe quelque chose dans ma tête, une illumination. Et si je coupais un poil l’entrejambe pour faire un sarouel avec entrejambe plus haut que ce que j’ai l’habitude de porter ?

J’ai donc coupé l’entrejambe et à l’essayage j’ai bien vu que c’était pas la meilleure idée que j’ai eu.

Tadam !!!

12046777_486068338240125_2330290191110768551_n

Disoulé pour la qualité merdique. C’était une époque ancienne ou le high tech existait pas {c’est loin mai 2015}

Donc dans l’ordre, les poches partent en sucette alors que je les voulais droite.  Les jambes sont beaucoup trop serrées, pas assez bouffantes, et le haut bien trop serré, l’entrejambe ne tombe pas assez. Bref mon idée élue idée de l’année n’est pas si top que ça.

J’ai enlevé le sarouel avec la délicatesse qu’on me connait quand je suis énervé. J’ai enfilé un fut. Je suis partie fumé une clope pour me détendre les nerfs.  Je suis rentrée dans ma chambre. J’ai regardé ce fucking sarouel et je suis ressorti me faire un café. Je suis revenu dans la chambre avec mon café. J’ai regardé cet abruti de sarouel qui m’avais lâché et j’ai réfléchis à une solution. J’ai rien trouvé, j’avais trop donné de mon neurone pendant la confection. J’ai demandé de l’aide sur un groupe de couture aussi fada que moi, elles m’ont proposées des solutions. Mon sarouel était sauvé, j’étais aux anges. Je l’ai regardé de nouveau, je lui ai dit « connard » et je l’ai rangé…pour le sortir 5 mois plus tard.

5 mois ont passés et nous sommes aujourd’hui. Je réfléchis, je sors me grillé une clope et je reviens avec un café. Mon neurone entre en ébullition, je lui dis de la fermé, qu’il a assez fait de connerie comme ça !

Je prend mon ciseau, je coupe, je coud, je découd, je repasse, je coud, je boutonne avec le soutien dans mes oreilles de Within Temptation, et trois heures plus tard j’ai terminée.

12065508_486075771572715_9140287881144348266_n

 

Tissu carreaux et biais de chez Buttinette.

Tissu uni noir Les coupons de Saint Pierre. 

C’est l’automne chez Petit Béguin

La voilà la nouvelle collection automne de Petit Béguin. Et je t’avoue que visuellement elle envoie du level !

12042794_1104380982929738_3155174888987007759_n

Qui dit automne dit animaux de la forêt, couleurs chaudes, feuilles mortes & co. Donc on aurait pu s’attendre à ce genre de chose sur la nouvelle collec’. Mais des couleurs chaudes pour des vêtements bébés c’est assez tristounet je trouve. Alors qu’elle ne fut pas ma joie de découvrir de chouettes motifs et des couleurs gaie et colorées.

On retrouve par petites touches un rappel de l’automne, comme ce petit renard sur cet ensemble qui rejoindra à coup sûr la garde robe du Bouddha.

ensemble-bebe-garcon-t-shirt-sarouel-love-adventure

Ou encore ce petit ensemble trois pièces en velours et fausse fourrure. Du jaune et touche fluo pour l’automne, j’aime !

ensemble-3-pieces-bebe-garcon-wapi

Les petites gazelles ne sont pas oubliées avec de chouettes ensembles rose, violet, blanc…. Je te montre un visuel de mes coups de coeurs 🙂

ensemble-bebe-fille-t-shirt-sarouel-love-woodlot-de-2-bodies-bebe-fille-manches-longues-winonagrenouillere-bebe-fille-chataigne

Si je devais te conseiller un article ça serait sans hésitation les turbulettes d’hiver.  Bouddha dort avec le minimum syndical imposé par maman. C’est à dire pyjama et turbulette. Pas de tour de lit {même si j’en ai envie je ne te le cache pas, mais l’angoissée que je suis refuse}, pas de couverture, pas d’oreiller. Les turbulettes d’hiver sont vraiment parfaites !

turbulette

La dernière turbulette de Bouddha est une TOG 3.0

Autant te dire qu’elle est bien épaisse et douillette. Vraiment pas besoin de couverture. Une température à 19° est amplement suffisante.

tog

Alors, canon cette nouvelle collection hein ?! 🙂

Si tu veux passé commande hésite pas à utiliser mon code parrainage  15372908. 

Tu as 10% et moi aussi 🙂

Bon shopping !

Petit homme

Plus de deux mois sans avoir écrit un article sur toi. J’ai  un peu honte mais en même temps tu me laisse si peu de temps. Toi, mon petit homme, mon Bouddha, mon presque 16 mois {demain}.

DSC_0039

Il s’est passé tellement de choses en deux mois. Tellement de progrès, et de cheveux blancs supplémentaires pour moi.

Terminer de galoper à quatre pattes. Tu tiens maintenant sur tes deux petites jambes bien dodues, tu commences même à vouloir courir et je prend un malin plaisir à te poursuivre de chambre en chambre. Ton petit jeu préféré c’est de venir vers moi pour un bisous et t’enfuir dés que je fais mine de m’approcher. Alors je sais que c’est parti pour une course poursuite endiablée qui se terminera par des éclats de rires et des bisous dans le cou.

Petit à petit tu acquiers la propreté. Tu es fesses à l’air une grande partie de la journée et tu connais l’utilité de ton pot. Au début tu te demandais à quoi pouvais bien servir ce drôle de contenant orange, tu t’amusais à y mettre tes jouets, tes gâteaux, parfois même tu te coiffais avec. Et au fil des jours, un pipi y a été déposé, puis tu es passé à la vitesse supérieure. D’ailleurs ce jour là, tu as voulu saisir de tes petites mains ce que tu avais déposé dans ton pot, on a frôlé l’incident et ça s’est soldé par un éclat de rire général. Je te revois te penché au dessus du pot, l’air intrigué et te demandant si c’est vraiment toi qui avais fais ça ^_^  Il t’arrive encore souvent d’avoir des accidents mais tu es encore si petit, et te voir rouspété ton pipi sur le carrelage ça n’a pas de prix. Rien que pour ça je te dirais « prend ton temps mon trésor ».

Chaque matin j’entend ta petite voix crié « maman ». Chaque matin j’arrive devant ta porte et je la gratte doucement de mes ongles. Chaque matin tu te figes et tu attends que la porte s’ouvre. Je m’approche de toi avec toujours cette même phrase « bonjour mon bébé ». Et chaque matin tu m’ignores et tu rouspètes ta porte, ta fenêtre, ton baby phone, tes jouets, ton armoire. Je les soupçonne de faire la teuf chaque nuit et t’empêcher de dormir. Et seulement après ce babillage tu te tournes vers moi, tu tends tes petits bras, je te prend, te dépose un baiser sur le front, et…

…tu continues de rouspéter après ton lit, ton doudou, tes jouets.

l

Ta meilleure amie s’appelle Continentale. Tu es toujours autant hypnotisé par son hublot lorsqu’il tourne. Mettre le linge dans le tambour est digne d’un parcours du combattant car nous avons dû faire un système pour que tu n’y ai pas accès. Je t’aime mon trésor, mais tu me faisais devenir chèvre à me déréglé les boutons alors qu’elle tournait.  Tu as finalement trouvé une occupation pour être prêt de Continentale. Tu ramasses tout ce qui traîne et tu cours le mettre dans le bac à linge sale. Lorsque je ne trouve pas ton biberon, je sais ou le trouver. Lorsque ton doudou manque à l’appel, je sais ou le trouver.  Lorsque qu’il est l’heure de prendre ta douche et que tes jouets ne sont pas dans le bac à douche, je sais ou les trouver. Le point positif ? Lorsque je change tes fesses tu t’empresses de prendre ta couche sale pour la déposer dans le seau prévu à cet effet.

Il n’y a qu’une chose qui ne change pas. Notre rituel du soir.

Te prendre dans mes bras, allumer ensemble ta veilleuse, te chuchoter dans l’oreille ces quelques mots si précieux que je te dis depuis ta naissance, te sentir te blottir contre moi, te voir poser ta tête dans le creux de mon cou, sentir tes bisous sur mon épaule, faire des bisous à ton doudou, éteindre la lumière, fermer la porte, filer à toute vitesse dans le salon et avoir les yeux braqués sur le baby phone pour voir si tout va bien.

16 mois demain et ceci n’est que le commencement de notre belle histoire d’amour ❤