Et je découvris les bugnes à l’anis !

Mais sérieux pourquoi j’en ai jamais fais avant ?Pourquoi hein dis ?? C’est juste à se tapé le cul par terre ! Pourtant visuellement bof quoi ! Ca casse pas trois pattes à un canard !  Ca ressemble ni plus ni moins à des beignets. Mais gustativement c’est du bonheur en pâte 🙂

Le plus chiant {ouais parce que quand tu pâtisses y a forcément un truc relou} c’est l’attente.

J’ai utilisé la recette du blog Les douceurs de Mina.

DSC_0750

 Pour une cinquantaine de bugnes il te faut:
550 g de farine
60 g de sucre
1,5 cc de sel
20 g de levure de boulanger
5 oeufs
160 g de beurre à mou
2 cc d’anis moulu
1 sachet de sucre vanillé

Préparation:
Dans le bol de ton robot met la farine, le sucre vanillée, le sucre en poudre, l’anis, la levure et le sel.
Ajoute les oeufs. Pétris la pâte pendant 3 minutes pour obtenir une pâte compact.
Incorpore le beurre mou et pétris à nouveau. Il faudra rajouter de la farine. Incorpore petit à petit les 150 grammes restant.
Tu dois obtenir une pâte lisse qui se détache de la parois de ton bol.
Couvre ta pâte d’un torchon {propre de préférence} et laisse lever pendant 1h30 {tu as le temps de te maté un film}.
Après le temps écoulé la pâte à normalement gonflé {normalement veut dire peut-être}_{Moi elle a pas gonflé la garce}.
Dépose la sur un plan de travail et dégaze là. Enveloppe la d’un film alimentaire et laisse reposé au frais pendant 2h {tu as le temps de te faire un second film ET t’envoyé en l’air}{quand je te disais que l’attente c’est relou} {et c’est pas fini…SFR bonjour !}
Une fois ces deux heures écoulé farine ton plan de travail, dépose ta pâte et étale là au rouleau pour obtenir environ 3mm d’épaisseur.

DSC_0749

Pour la suite de la recette qui consiste en du découpage, je te renvois vers le blog de Mina qui explique très bien les étapes avec quelques photos.
Tu verras d’ailleurs qu’il y aura encore de l’attente avec 1h30 de gonflage {le film c’est fais, la séance de sexe c’est fait, pourquoi pas un peu de flambage de CB sur le ternet}
Pour ma part la pause gonflage n’a  servi à rien puisqu’ils ont pas gonflés {double fuck !}.
Ca n’empêche en rien le délicieux de cette recette. Ils ont gonflés instantanément à la cuisson.
Le goût est terrible, ils sont moelleux, ils sont divins, bref ils sont miens pour ce soir !

DSC_0748

DSC_0751

Et toi tu as préparé quoi pour mardi-gras ?

Publicités

5 commentaires sur « Et je découvris les bugnes à l’anis ! »

  1. J’ai beaucoup hésité, mais finalement, j’en ai pas fait (j’ai une recette de ma grand mère sur le blog en plus !). Parce que quand je mets la main dedans, je sais plus m’arrêter et chaque année, je prends 2 kg en une semaine ! Et comme j’en ai déjà beaucoup à perdre, inutile d’en rajouter !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s